FOCUS IN - Chi siamo
RICERCA
Une N° 23 Un N° 22 Une N° 21 Une N°20 Une N° 19 Une N° 18 Une N° 17 Une N° 16 Une N° 15 Une 14 Une N° 13 Une N° 12

Accueil > Cultura > Musica e danza > "NO O.G.M. LA TERRA È NOSTRA !", LA VIDEO ECOLOGISTE DE LUCA BASSANESE AVEC (...)

"NO O.G.M. LA TERRA È NOSTRA !", LA VIDEO ECOLOGISTE DE LUCA BASSANESE AVEC JACOPO FO ET LE “CORO DELLE MONDINE DI BENTIVOGLIO”

NO O.G.M. La terra è nostra !" c’est le titre du nouveau single du chanteur activiste Luca Bassanese, avec la production artistique de Stefano Florio. Une chanson qui est un manifeste pour la sauvegarde de l’environnement avec la participation de Jacopo Fo (fils d’art du Prix Nobel Dario Fo et de l’actrice Franca Rame) revêtu de la veste d’acteur, bonimenteur et poète, activiste depuis toujours pour l’environnement et fondateur de la “Libera Università di Alcatraz”. Une autre participation exceptionnelle dans ce single, c’est le “ Coro delle Mondine di Bentivoglio”, representantes absolues des luttes syndicales en Italie, qui avec leurs chants on su tracer l’histoire des conquêtes sociales des femmes du temps passé à nos jours, comme ouvrières de la lutte pour le travail, il suffit de se rappeler du film "Riso amaro" de Giuseppe de Santis avec Silvana Mangano et Vittorio Gassman.
Une chanson qui touche de façon intelligente sur un thème de grande actualité et débat avec un language original et pro-positif. Là où la protestation devient proposition pour souligner l’urgence et l’importance d’un retour vers la terre de facon soutenable. "NO O.G.M. La terra è nostra !", est une comptine moderne sur une musique entrainante où le tour de Banjo se dresse sur un tapis de cordes pour une ballade digne et populaire à la fois, entre commedia dell’arte et chanson-théatre. Et voilà comment les paroles de la chanson "joue" intelligemment sur le sujet des OGM avec un langage ironique et poétique. Luca Bassanese, après le grand succès rencontré au Cabaret Sauvage de Paris pour Le Bal Rital, revient récemment d’une grande soirée avec standing ovation dès la première heure de spectacle au festival “le Grand Soufflet” en Bretagne, accompagné par le Tarantella Circus Orchestra, son concert affichant « complet », s’est deroulé sous un chapiteau noir de foule installé au parc du Thabor à Rennes. Le public Breton a été complètement enthousiasmé par le chansonnier italien annoncé par le festival “le Grand soufflet” (19e édition) comme : “le ménestrel, activiste, poète et musicien Luca Bassanese pourfend l’austérité en convoquant fanfares et tarentelles transalpines dans une grande opérette fellinienne, populaire et mondiale. Musicien enfanté dans les disques du grand Fabrizio d’André et vivifié par le puissant folklore des deux rives de l’Adriatique (l’Italienne et la balkanique), il souffle sur les braises de l’engagement social italien avec des effluves de cuivres klezmer ou des vents chauds d’opéra buffa. Sa rencontre avec les musiciens du Tarantella Circus Orchestra à Paris a donné lieu à ce spectacle moderne, Circassien et ébouriffant, nouvelle pierre angulaire dans son oeuvre de restauration de la grande musique populaire italienne.”

lundi 17 novembre 2014, par Patrizia Molteni