FOCUS IN - Chi siamo
RICERCA
Une N° 23 Un N° 22 Une N° 21 Une N°20 Une N° 19 Une N° 18 Une N° 17 Une N° 16 Une N° 15 Une 14 Une N° 13 Une N° 12

Accueil > Cultura > Cinema > Terra di cinema, tutto il cinema italiano

Terra di cinema, tutto il cinema italiano

A chaque édition « Terra di cinéma » s’affirme d’avantage comme le Festival le plus complet du cinéma italien : de la fiction, au documentaire, passant par le court-métrage, le dessin animé, le film de jeunesse et l’engagement,
tout y est représenté.


Autre nouveauté relativement récente, tout en continuant à travailler dans « leur » 9-3, par des séances scolaires et des événements conçus pour le public local, Tremblay commence à être un peu trop petit. Voilà alors que depuis quelques années, il y a tout une programmation hors les murs, à Paris, mais aussi à Anthony, la Courneuve et à Saint Denis.
Le Festival ouvrira le 14 mars avec L’ora legale (de Salvatore Ficarra, Valentino Picone), récit d’une rébellion d’une petite ville sicilienne contre le maire, contre la corruption et l’illégalité. Il clôturera le 25 mars avec Una Questione privata, des frères Taviani, encore un film sur la Résistance, cette fois-ci l’antifascisme : le film est adapté du livre homonyme de Beppe Fenoglio.
A signaler, le focus sur Bruno Bozzetto qui a été précurseur du cinéma d’animation en Italie. Au programme, trois longs métrages de l’artiste : West and soda, Allegro non troppo, VIP - mio fratello superuomo ainsi qu’un programme de courts métrages à l’esthétique, au style et au rythme variés, qui témoignent de la richesse de la palette du réalisateur.
Un deuxième focus porte sur les années ’68. Dans le cadre de la programmation Mai 68 en Italie, une soirée de projections de quatre films de l’Archivio del Movimento Operaio e Democratico est organisée à l’Institut Culturel Italien le 23 mars, avec comme invité Laurent Véray et en présence de Marco Bertozzi, spécialiste du cinéma documentaire italien, qui sera, lui, présent à une soirée similaire au cinéma Jacques Tati de Tremblay. Dans ce cadre, Terra di Cinéma a programmé trois grands films sur cette époque épique : Teorema de Pier Paolo Pasolini, Prima della Rivoluzione de Bernardo Bertolucci et Discutons, Discutons de Marco Bellocchio.
Terra di Cinema est organisé par la Ville de Tremblay-en-France, le Cinéma Jacques Tati, l’Association Parfums d’Italie, en collaboration avec l’Institut Culturel Italien de Paris et BNP Paribas.


Voir en ligne : Festival Terra di Cinema

dimanche 18 février 2018, par Patrizia Molteni